Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique

Vous êtes ici :

Bénéfices-risques de la cigarette électronique pour la population générale

Avis  (674 ko)

Date du document : 22/02/2016

Date de mise en ligne : 24/02/2016

Autres documents portant sur

Prévention E-cigarette Femme enceinte Fumeur Mineur Nicotine Prévention Profession médicale Tabac Vapotage
Partager

Le HCSP actualise son avis du 25 avril 2014 relatif aux bénéfices-risques de la cigarette électronique étendus en population générale.

Des travaux du HCSP, il ressort que la cigarette électronique :

  • peut être considérée comme une aide pour arrêter  ou réduire la consommation de tabac des fumeurs;
  • pourrait constituer une porte d’entrée dans le tabagisme ;
  • induit un risque de renormalisation de la consommation de tabac compte tenu de l’image positive véhiculée par son marketing et sa visibilité dans les espaces publics.

Le HCSP recommande :

  • d’informer, sans en faire publicité, les professionnels de santé et les fumeurs que la cigarette électronique est une aide à l’arrêt du tabac; et un mode de réduction des risques du tabac en usage exclusif.
  • de maintenir les modalités d’interdictions de vente et de publicité prévues par la loi et d’étendre l’interdiction d’utilisation à tous les lieux affectés à un usage collectif.

Le HCSP invite :

  • au renforcement du dispositif observationnel du tabagisme, à la réalisation d’études épidémiologiques et cliniques robustes sur la cigarette électronique, ainsi qu’au lancement de recherches en sciences humaines et sociales sur cette question ;
  • à clarifier le statut de la cigarette électronique et des flacons de recharge ;
  • à poursuivre les efforts de labellisations et de marquages pour informer les consommateurs et assurer leur sécurité ;
  • à engager une réflexion sur la création d’une cigarette électronique « médicalisée ».

Lire aussi : Bénéfices-risques de la cigarette électronique ou e-cigarette, étendus en population générale du 23 avril 2014.

Veuillez patienter quelques instants...