Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique

Vous êtes ici :

Conduite à tenir devant une ou plusieurs infections respiratoires aiguës en Ehpad

L’infection respiratoire aiguë (IRA) demeure la première cause de mortalité d’origine infectieuse en établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) et la première cause infectieuse de transfert vers l’hôpital.

En 2005, un rapport du Conseil supérieur d’hygiène publique de France relatif à la conduite à tenir face à des cas groupés d’IRA en collectivité pour personnes âgées a été publié en annexe d’une circulaire du 22 novembre 2006. Depuis différents guides ou recommandations sur la prévention du risque infectieux en Ehpad ont été publiés qui ont conduit le HCSP à actualiser ces recommandations de 2006 à la demande de la DGS.

Les fiches portent sur les points suivants :

  • données épidémiologiques et diagnostiques (fiche 2)
  • particularités des personnes âgées (fiche 3)
  • prévention des IRA en collectivité pour personnes âgées (fiche 4)
  • conduite à tenir devant un cas isolé d’IRA en Ehpad (fiche 5)
  • conduite à tenir devant plusieurs cas d’IRA en Ehpad (fiche 6)
  • démarche de recherche étiologique (fiche 7)

Les recherches étiologiques sont rarement effectuées ou ne ciblent que quelques agents pathogènes. Les infections virales occupent une part importante. La recherche étiologique apparaît nécessaire et importante, principalement dans un contexte d’épidémie d’IRA. En l’absence de diagnostic microbiologique, la prescription d’antibiotiques est fréquente et le plus souvent inadaptée.

Malgré une amélioration de la réactivité des établissements accueillant des personnes âgées pour identifier et contrôler les épisodes infectieux depuis les recommandations de 2006, il apparait toujours nécessaire de renforcer la surveillance et la prise en charge de ces épisodes. La protection du personnel et de son entourage est, par ailleurs, un objectif important.

Veuillez patienter quelques instants...