Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique

Vous êtes ici :

Recommandations de vaccination contre le méningocoque C, notamment chez les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes

Avis  (145 ko)

Date du document : 01/07/2013

Date de mise en ligne : 03/07/2013

Autres documents portant sur

Maladies transmissibles Vaccination Adulte Homosexuel HSH Infection invasive à méningocoque C Vaccination
Partager

Des cas d’infection invasive à méningocoque C (IIM C) sont survenus récemment en France en particulier en région Ile-de-France ainsi que dans d’autres pays chez des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH).

Dans ce contexte et dans la perspective du rassemblement prochain de l’Europride à Marseille et d’autres rassemblements de même type cet été, le HCSP considère qu’il existe à ce jour un sur-risque d’IIM C pour les HSH vivant en Île-de-France et fréquentant les lieux de convivialité ou de rencontre gays parisiens ainsi que pour les HSH résidant en France et souhaitant se rendre à un ou des rassemblements gays organisés en France ou en Europe.

Il recommande que pour ces personnes :

  • la vaccination soit étendue et proposée à celles âgées de 25 ans et plus ;
  • une information urgente sur le risque d’infection invasive à méningocoque et les modalités de contamination soit diffusée au niveau national et au niveau européen ;
  • un rappel des manifestations cliniques devant alerter rapidement quant à l’éventualité de début d’une IIM soit diffusé par l’intermédiaire des professionnels de santé.

Le HCSP rappelle que le schéma vaccinal comporte l’administration d’une seule dose d’un des trois vaccins méningococciques conjugués disponibles et qu’un délai d’environ 10 jours après la vaccination est nécessaire à l’acquisition d’une protection.

Par ailleurs, le HCSP ne recommande pas l’extension de la vaccination contre le méningocoque C au-delà de 24 ans en dehors des populations visées par cet avis.

Veuillez patienter quelques instants...