Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique

Vous êtes ici :

Indicateurs de mortalité « prématurée » et « évitable »

Ce rapport a pour objectif de contribuer à la définition des indicateurs de mortalité « prématurée » et « évitable ».

Ces indicateurs ont été utilisés à partir des années 90, dans les rapports successifs La santé en France du HCSP. La mortalité prématurée a été définie dans les années 90 comme l’ensemble des décès survenus avant 65 ans. La mortalité évitable a été définie à partir d’une répartition en trois composantes : causes de décès liées aux comportements à risque, causes de décès liées au système de soins et autres causes de décès. La France se caractérise par des taux de décès prématurés très élevés alors que les niveaux de mortalité sont très favorables après 65 ans. Concernant la mortalité évitable, les indicateurs liés aux comportements à risque sont défavorables en France, alors que les indicateurs liés au système de soins semblent très favorables.

Passant en revue les méthodologies et résultats des travaux internationaux, notamment européens, menés depuis le début des années 2000, ce rapport propose des recommandations concernant la définition, l’utilisation et l’interprétation des indicateurs de mortalité prématurée et évitable. Ces indicateurs sont destinés à être utilisés dans un contexte global de pilotage et de suivi des politiques et des actions de santé publique. Ils doivent pouvoir contribuer à différents types d’analyses (disparités sociodémographiques, disparités spatiales…) et à différents niveaux (sectoriel, régional, national, international…) mais ils n’ont pas pour finalité première de fournir des indicateurs opérationnels et pragmatiques pour les acteurs de terrain.

Read in english

Veuillez patienter quelques instants...