Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique

Vous êtes ici :

Vaccination de rappel contre la fièvre jaune pour la Guyane

Avis  (151 ko)

Date du document : 24/01/2014

Date de mise en ligne : 14/02/2014

Autres documents portant sur

Vaccination Fièvre jaune Guyane Obligation vaccinale Recommandation Vaccin antiamaril Voyageur
Partager

Depuis 1967, la vaccination contre la fièvre jaune (antiamarile) est obligatoire sauf contre-indication médicale, pour toutes les personnes âgées de plus de 1 an et résidant en Guyane ou y séjournant.

Jusqu’à présent, un rappel de cette vaccination est nécessaire tous les dix ans pour maintenir une protection efficace. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré en juillet 2013 dans une note de synthèse « qu’une dose unique de vaccin amaril est suffisante pour conférer une immunité protectrice pour toute la vie ; l’administration d’une dose de rappel n’est pas nécessaire ».

Dans l’attente d’une évolution du Règlement sanitaire international, il a été demandé au HCSP de se prononcer sur l’opportunité de supprimer les rappels de vaccination antiamarile dans le calendrier national pour la population de la Guyane et les voyageurs de métropole qui s’y rendent.

Le HCSP a pris en considération les arguments de l’OMS, l’épidémiologie de la fièvre jaune en Guyane, la durée de protection conférée par ce vaccin dans la population générale et dans des populations particulières, et les données de tolérance. Il souligne les difficultés potentielles générées pour les personnes se rendant ou résidant en Guyane qui sont susceptibles de se rendre dans les pays frontaliers de la Guyane (Brésil, Surinam) où il existe une obligation vaccinale incluant les rappels.

Le HCSP ne recommande pas, dans l’état actuel des connaissances, la suppression des rappels décennaux de vaccin contre la fièvre jaune pour les personnes résidant en Guyane ou celles de la métropole qui doivent s’y rendre.

Cet avis serait reconsidéré si le Règlement sanitaire international était modifié.

Veuillez patienter quelques instants...