Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique

Vous êtes ici :

Recommandations sanitaires du Plan national canicule 2014

Le Plan national canicule (PNC) a pour objectifs d’anticiper l’arrivée d’une canicule, de définir les actions à mettre en œuvre aux niveaux local et national pour prévenir et limiter les effets sanitaires de celle-ci. Une attention particulière est portée aux populations les plus fragiles.

Le Plan national canicule 2014 fait l’objet d’une instruction interministérielle qui précise les objectifs, les différents niveaux du PNC, les mesures de gestion qui s’y rapportent ainsi que le rôle des différents partenaires. Il comporte une annexe avec des fiches « mesures ».

En complément de ce dispositif de prévention, le Haut Conseil de la santé publique a actualisé les recommandations sanitaires « canicule » de l’année dernière, à la demande de la Direction générale de la santé.

Ces nouvelles recommandations sanitaires insistent en préambule sur l’importance de lutter contre l’ignorance et l’isolement. Elles se  présentent sous forme  de fiches : des « fiches actions » et des « fiches techniques ».

Les « fiches actions » rappellent toutes les informations utiles, soit pour la population générale ou des cibles plus spécifiques (sportifs, travailleurs), soit des messages à destination des professionnels de santé notamment des médecins généralistes, des professionnels intervenant auprès de populations vulnérables (enfants, personnes sans domicile fixe, personnes âgées), ou encore acteurs de collectivités (pour enfants, pour personnes âgées, centres de loisirs, établissements de santé, …).

Certaines « fiches techniques » rappellent des fondamentaux en physiopathologie et offrent des informations « pour tous » quant à la mesure de la température corporelle et aux actions pratiques pour la faire baisser, aux conditions de conservation des aliments ou des médicaments ainsi que des éléments d’alerte pour identifier des formes graves de pathologies liées à la chaleur. D’autres « fiches techniques » pour les professionnels, ciblent des populations particulières et des mesures spécifiques.

Le HCSP souligne la nécessité d’adapter ces recommandations aux évolutions scientifiques et sociétales ainsi que l’importance des actions de communication par différents canaux, en lien avec l’Inpes.

Lire aussi :

Veuillez patienter quelques instants...