Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique

Vous êtes ici :

Bénéfices-risques de la cigarette électronique ou e-cigarette, étendus en population générale

English version  (179 ko)

Avis  (283 ko)

Date du document : 23/04/2014

Date de mise en ligne : 31/05/2014

Autres documents portant sur

Prévention E-cigarette Femme enceinte Fumeur Mineur Nicotine Profession médicale Tabac Vapotage
Partager

Un nouveau mode de consommation de substance à inhaler pouvant contenir de la nicotine se développe en France avec l’utilisation de la cigarette électronique ou e-cigarette.

L’utilisation de ce produit industriel, récent et non pharmaceutique, se veut une « alternative » au tabac et à l’acte de fumer. La réduction possible du risque liée à la fumée de tabac est un sujet de grande importance compte tenu de la mortalité et de la morbidité liée au tabac. L’e-cigarette est présentée comme un moyen d’aide au sevrage tabagique et de nombreux utilisateurs y voient un espoir de sortir du tabagisme. Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP), en réponse à la saisine de la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA), a réalisé une analyse de la littérature du rapport bénéfices-risques de la consommation d’e-cigarette et de ses conséquences possibles sur la population générale.

L’analyse bénéfices–risques dépend du type de situation.

  • Les risques du développement de l’e-cigarette sont :
    • la re-normalisation du tabac ;
    • et pour les non-fumeurs, l’entrée dans la dépendance à la nicotine avec son corollaire, l’entrée dans le tabagisme. Ce risque semble particulièrement élevé chez les jeunes.
  • Pour les fumeurs ayant envie d’arrêter, la consommation d’e-cigarette est un outil de réduction des risques lorsqu’il amène au sevrage.
  • Pour les vapofumeurs (consommation de tabac et d’e-cigarette) de nombreuses interrogations demeurent et nous avons encore besoin d’études pour élaborer des recommandations étayées scientifiquement.

La principale mise en garde du HCSP concerne le risque d’entrée en addiction nicotinique des adolescents et leur détournement vers le tabagisme.

Le HCSP recommande :

  • L’observation périodique des niveaux et modes de consommation de l’e-cigarette.
  • L’information publique des consommateurs sur les risques ou sur la méconnaissance des risques.
  • La communication sur l’interdiction de vente aux mineurs des e-cigarettes et sur le risque du vapotage pour  la femme enceinte.
  • Un contrôle périodique de la présence de nicotine et de sa concentration dans les e-liquides.
  • La mise en place de mesures pour contrer la « renormalisation » de la consommation de nicotine inhalée ou fumée.
Veuillez patienter quelques instants...