Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique

Vous êtes ici :

Vaccination contre la grippe saisonnière chez les personnes âgées et les professionnels de santé

La grippe saisonnière touche annuellement 2 à 8 millions de personnes en France et entraîne le décès de plusieurs milliers de personnes, essentiellement des personnes de plus de 65 ans.

Le HCSP a revu les données récentes – notamment les méta-analyses - relatives à la vaccination contre la grippe des personnes âgées, le risque particulier de grippe chez les professionnels de santé, le risque de grippe nosocomiale liée aux soignants ainsi que les études relatives à l’intérêt de vacciner les soignants pour protéger les patients.

Le HCSP considère, concernant les méta-analyses, que l’absence de démonstration d’efficacité (pour des raisons méthodologiques) de la vaccination contre la grippe saisonnière dans certaines populations ne signifie pas que celle-ci n’est pas efficace. D’autres études en effet, notamment françaises, permettent d’attribuer au vaccin une efficacité dans ces populations et la balance bénéfice/risque de la vaccination reste positive, les vaccins grippaux ayant par ailleurs un bon profil de tolérance.

Il recommande notamment :

  • la poursuite des campagnes annuelles de vaccination contre la grippe des personnes âgées de 65 ans et plus ;
  • la poursuite de la vaccination contre la grippe des personnels de santé qui doit s’intégrer dans un programme global de prévention de l’infection nosocomiale, en complément des mesures barrières.

Le Haut Conseil de la santé publique estime par ailleurs qu’il est nécessaire de favoriser la recherche académique pour la mise au point de vaccins plus efficaces. Une stratégie complémentaire, visant à la protection indirecte des personnes les plus à risque de complications, en vaccinant les enfants de leur entourage, pourrait être envisagée. Ceci nécessiterait une mise à disposition du vaccin grippal vivant nasal, une étude indépendante d’acceptabilité auprès des professionnels de santé et du grand public et une modalité d’administration du vaccin permettant l’obtention d’une couverture vaccinale élevée.

Veuillez patienter quelques instants...