Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique

Vous êtes ici :

Mesures de gestion pour l’utilisation dérogatoire du malathion en Guyane

Avis  (196 ko)

Date du document : 09/05/2014

Date de mise en ligne : 11/06/2014

Autres documents portant sur

Environnement Antilles Chikungunya Dérogation Guyane Lutte anti-vectorielle Malathion
Partager

Dans cet avis, le HCSP formule les conditions d’utilisation et les mesures de gestion à mettre en place si une dérogation était accordée pour l’emploi du malathion comme moyen complémentaire de lutte contre les moustiques adultes vecteurs du chikungunya afin de prévenir la propagation de l’épidémie se développant actuellement dans les Antilles.

Le HCSP énonce les conditions d’aspersion du malathion à l’extérieur et indique les précautions à prendre pour assurer la protection des personnels en charge de l’aspersion, de la population générale et des milieux environnementaux sensibles au malathion.

Le HCSP rappelle que le recours à ce type d’insecticides  n’est qu’un des outils de la lutte anti-vectorielle : un haut niveau de vigilance et d’implication de la population doit être maintenu sur les autres actions permettant de diminuer le nombre de moustiques vecteurs.

Le HCSP rappelle également que l’objectif prioritaire de la gestion du risque doit être de retarder l’explosion épidémique en Guyane pour permettra aux autorités sanitaires d’améliorer l’offre de soins et d’assurer la disponibilité des médicaments et lits.

Veuillez patienter quelques instants...