Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique

Vous êtes ici :

Cas suspects de maladie Ebola : données complémentaires à l’avis du HCSP du 10 avril 2014

Dans le contexte actuel de l’épidémie à virus Ebola qui sévit en Afrique de l’Ouest, des recommandations complémentaires à son avis du 10 avril 2014 sont apportées par le Haut Conseil de la santé publique. Ces recommandations concernent, d’une part, la gestion des déchets d’activités de soins à risque infectieux et assimilés (DASRIA), des excréta, des fluides biologiques issus de patients suspects, possibles ou confirmés de fièvre hémorragique virale (FHV) et, d’autre part, les mesures de sécurité biologique pour la prise en charge des échantillons biologiques des patients suspects de présenter une fièvre hémorragique liée au virus Ebola.

En particulier le HCSP a pris en compte les données épidémiologiques actualisées, l’expérience acquise par les différentes équipes concernées, l’intérêt du malade en termes de prise en charge, les risques pour les personnels de santé.

Le HCSP propose un logigramme pour la gestion des DASRIA en fonction des capacités d’autoclavage et d’incinération des déchets au sein de l’établissement de santé. Par ailleurs, sont détaillées les modalités de prise en charge des patients en prenant en compte la notion de balance bénéfices/risques et la priorité à donner aux diagnostics différentiels, ainsi que les possibilités d’examens en termes de biologie médicale par les différents plateaux techniques existants.

Ces recommandations sont susceptibles d’être modifiées en fonction des connaissances et de la situation épidémiologique.

Lire aussi : Avis relatif à la conduite à tenir autour des cas suspects de maladie Ebola du 10 avril 2014.

Veuillez patienter quelques instants...