Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique

Vous êtes ici :

Maladie à virus Ebola : recommandations en cas d’accident d’exposition au sang ou au virus

Le virus Ebola se transmet par contact avec le sang ou les fluides biologiques d’un patient infecté et symptomatique, fluides tels que les selles, les vomissures, les urines, la sueur, le sperme…

Dans cet avis, le Haut Conseil de la santé publique émet des recommandations quant à la prise en charge des personnels de santé en milieu de soins victimes d’un accident d’exposition au sang (AES) ou d’accident d’exposition au virus (AEV), lors de la prise en charge d’un patient confirmé de maladie à virus Ebola (MVE).

Le HCSP a pris en compte le type de l ’exposition et du contact, et recommande que tout accident d’exposition au virus par exposition au sang, un fluide biologique, des sécrétions ou excrétions, à partir d’un cas « suspect », « possible » ou « confirmé », conduise impérativement et immédiatement à des mesures. Celles-ci sont d’ordre général et visent une conduite à tenir quel que soit le statut du patient source, mais aussi spécifiques en cas de maladie à virus Ebola confirmée chez le patient source. Ces différentes mesures concernent notamment les procédures de désinfection immédiate, de suivi des personnes victimes d’un AES/AEV, et de prophylaxie éventuelle qui se ferait avec une hospitalisation proposée dans un établissement de santé de référence habilité (ESRH).

Ces données sont susceptibles d’évoluer en fonction des connaissances et de la situation épidémiologique.

Lire aussi :

Veuillez patienter quelques instants...