Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique

Vous êtes ici :

Vaccination contre les infections invasives à méningocoque de sérogroupe C en situation de pénurie de vaccins

Des difficultés d’approvisionnement de vaccins méningococciques conjugués contre les infections invasives à méningocoque de sérogroupe C (IIM C) sont à prévoir.

Dans cet avis, le HCSP a pris en considération les données épidémiologiques et celles de couverture vaccinale. Il rappelle les recommandations vaccinales actuelles et fait le point sur les caractéristiques des vaccins méningococciques disponibles.

Compte tenu des doses potentiellement disponibles en vaccins méningococciques C conjugués et en vaccins méningococciques conjugués A,C,Y,W, le HCSP estime que les enfants âgés de 12 mois à 4 ans fortement affectés doivent être prioritaires pour l’utilisation des vaccins méningococciques C conjugués monovalents. Pour la tranche d’âge 15-24 ans également fortement affectée, l’utilisation d’un vaccin tétravalent conjugué chez ces sujets potentiellement voyageurs présente l’avantage d’une protection plus large. Pour les autres tranches d’âge moins à risque mais qui doivent continuer à être vaccinées pour permettre une immunité de groupe, le HCSP recommande l’utilisation des vaccins tétravalents conjugués ACWY, Nimenrix® et Menveo®.

Par ailleurs, prenant en compte la faible couverture vaccinale, vis-à-vis des IIM C dont l’incidence augmente en France, le HCSP demande aux autorités de santé de faire en sorte que les vaccins conjugués tétravalents ACWY soient remboursés dès lors qu’ils sont utilisés en remplacement des vaccins monovalents pendant la période de pénurie de vaccins méningococciques conjugués monovalents C.

Ces recommandations seront régulièrement actualisées en fonction des informations obtenues sur la disponibilité des vaccins méningococciques C conjugués.

Veuillez patienter quelques instants...