Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique

Vous êtes ici :

Stocks limités de vaccins combinés avec valence coqueluche. Recommandations d’utilisation

Avis  (118 ko)

Date du document : 25/02/2015

Date de mise en ligne : 09/03/2015

Autres documents portant sur

Vaccination Adulte Coqueluche Couverture vaccinale Enfant Infection invasive à haemophilus influenzae B Nourrisson Stock
Partager

Des tensions ou des ruptures d’approvisionnement en vaccins combinés tétravalents et pentavalents contenant la valence coqueluche sont à prévoir.

Dans cet avis, le HCSP a pris en considération les risques liés à une baisse de la couverture vaccinale pour la coqueluche et pour les infections invasives à Haemophilus influenzae de type b, les données concernant les ventes annuelles et les stocks disponibles à ce jour au niveau national, ainsi que les recommandations vaccinales actuelles concernant la valence coquelucheuse.

Le HCSP recommande que soient maintenues en priorité :

  • la primo-vaccination des nourrissons (2 doses et un rappel) avec le vaccin hexavalent ou un vaccin pentavalent dont l’utilisation des doses disponibles doit être contrôlée ;
  • la stratégie du cocooning (comprenant la vaccination en milieu professionnel), destinée à éviter que des adultes ne contaminent les nourrissons non en âge d’être vaccinés, et la vaccination autour des cas représentent la seconde priorité.

Compte tenu des doses disponibles en vaccins combinés contenant la valence coqueluche, le HCSP recommande que le rappel de 6 ans soit effectué avec le vaccin dTcaP. Les rappels ultérieurs (11-13 ans et 25 ans) sont inchangés. Des recommandations détaillées sont faites pour les vaccinations réalisées dans le cadre du cocooning et autour des cas ainsi que pour les nourrissons vaccinés à la naissance contre l’hépatite B.

Par ailleurs, le HCSP déplore les épisodes répétés de rupture d’approvisionnement de vaccins qui mettent en péril l’application de la politique vaccinale.

Ces recommandations seront régulièrement actualisées en fonction des informations obtenues sur la disponibilité des vaccins contenant la valence coquelucheuse.

Lire aussi :

Veuillez patienter quelques instants...