Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique

Vous êtes ici :

Définition des patients à haut risque vital

Depuis 1997, il existe un dispositif d’information particulier pour les patients à haut risque vital (PHRV) à domicile en cas de coupure électrique prévue ou accidentelle, pour les patients sous respirateur ayant une autonomie de moins de quatre heures par jour et les enfants bénéficiant de nutrition parentérale à domicile, basé sur une inscription auprès de l’agence régionale de santé et d’Electricité Réseau Distribution France (ERDF). Ces dispositions ont été rappelées par une circulaire du 16/07/2009 pour les actions à mettre en œuvre au niveau local pour la prise en charge des PHRV et des personnes hospitalisées à domicile en cas d’évènements climatiques extrêmes.

Le Haut Conseil de la santé publique a été saisi par la Direction générale de la santé le 8 juillet 2014 pour donner une nouvelle définition des PHRV compte tenu de l’évolution des pathologies, des techniques et des modes de prise en charge à domicile.

Le présent rapport a pour objectif de redéfinir les PHRV en fonction de la diversité accrue de ces patients. Il est fondé sur une analyse de la littérature et l’audition de professionnels. Les réponses à la saisine sont :

  • la liste actualisée des principales pathologies graves ou défaillances d’organes donnant lieu à une prise en charge à domicile et faisant courir un risque vital au patient en cas d’interruption de leur prise en charge ;
  • la description des conséquences de l’interruption des soins et des techniques de suppléance dont ces patients bénéficient à domicile.

Le HCSP émet des recommandations prioritaires :

  • Mise à disposition auprès des préfectures et des organismes de secours de la mise à jour en continu des listes de patients précisant le degré de gravité de leur état.
  • Rationalisation, fabrication et fourniture des batteries à optimiser et adapter aux besoins.
  • Suppléance accessible en permanence de l’oxygène pour les pathologies respiratoires.

Optimisation des connexions des organismes de secours entre eux : sanitaires, civils, militaires, avec orchestration par la préfecture ou l’ARS en fonction de la nature et du degré de la catastrophe.

Veuillez patienter quelques instants...