Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique

Vous êtes ici :

Gradation des recommandations vaccinales basée sur le niveau de preuve scientifique

Rapport  (1302 ko)

Date du document : 12/01/2016

Date de mise en ligne : 12/02/2016

Groupe de travail

Autres documents portant sur

Vaccination Recommandation
Partager

Hiérarchiser le niveau des recommandations vaccinales en s’appuyant sur le niveau de preuve scientifique des études est une démarche essentielle pour les bonnes pratiques cliniques en santé publique.

Plusieurs approches de gradation des recommandations ont été ainsi développées en France : celles de l’Agence nationale pour l’évaluation et l’accréditation en 2000, de la Haute Autorité de santé, de l’Institut national du cancer.

Le système GRADE, mis en pratique par l’Organisation mondiale de la santé en 2010, repose sur différents critères de jugement : le niveau de preuve des études en tenant compte de la qualité de celles-ci (méthodologie et résultats), le niveau de preuve scientifique reprenant la synthèse des résultats des études, l’interprétation des experts et la classification des recommandations. Il présente l’avantage de prendre en compte les études observationnelles, nombreuses dans l’expertise en vaccinologie.

Par ailleurs, la gradation des recommandations vaccinales s’inscrit dans une démarche plus large de gestion de la qualité. L’évaluation de l’expertise est basée sur des référentiels  discutés et validés à partir de procédures communes au sein des comités techniques des vaccinations européens.

Dans ce rapport, le HCSP présente une analyse de la littérature sur les différents systèmes de gradation des recommandations. Il évalue la pertinence de ces systèmes par rapport à la formulation des recommandations vaccinales. Il prend en compte l’application en pratique de la gradation des recommandations à l’échelon national et international et il propose un référentiel de bonnes pratiques de recommandations vaccinales.

Veuillez patienter quelques instants...