Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique

Vous êtes ici :

Expositions au gaz trichloroéthylène dans l’air intérieur de logements des riverains du site Wipelec à Romainville (93)

Avis  (209 ko)

Date du document : 27/01/2016

Date de mise en ligne : 14/03/2016

Autres documents portant sur

Environnement Air intérieur Trichloroéthylène Valeur repère
Partager

Dans cet avis, le HCSP recommande qu’une étude soit réalisée sur la pollution intérieure au gaz nocif trichloéthylène, en termes de niveau et d’ancienneté de l’exposition  des habitants des résidences situées au voisinage du site industriel Wipelec (Romainville sud).

Le HCSP confirme les valeurs de référence qu’il a proposées dans son rapport en 2012 pour la gestion du trichloréthylène : 2 μg/m3 pour la valeur repère de qualité d’air ; 10 μg/m3 pour la valeur d’action rapide.

Si cette pollution s’avère être encore présente, le HCSP recommande la mise en œuvre d’actions correctives dans un délai ne devant pas excéder six mois : aspiration de l’air dans les habitations exposées à des valeurs supérieures au seuil d’action rapide (avec si nécessaire un relogement temporaire des familles concernées) ; identification et neutralisation des sources des polluants gazeux dans les sols, dans le but de ramener les teneurs intérieures en dessous de la valeur repère de qualité d’air.

Il préconise également qu’une information de la population riveraine soit organisée et qu’une réponse en matière de demandes de bilans de santé soit apportée.

Lire aussi : Valeurs repères d’aide à la gestion pour le trichloroéthylène dans l’air des espaces clos du 6 juillet 2012

Veuillez patienter quelques instants...