Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique

Vous êtes ici :

Virus Zika : risque de transmission par le lait maternel

Avis  (128 ko)

Date du document : 07/10/2016

Date de mise en ligne : 27/10/2016

Autres documents portant sur

Maladies transmissibles Allaitement Fluide biologique Nouveau-né Virus Zika
Partager

Des études récentes montrent la présence du virus Zika dans les liquides biologiques (le sang et le sperme), ce qui a conduit le Haut Conseil de santé publique à donner un avis sur la prévention de la transmission sexuelle du virus Zika  (actualisé le 20 juin 2016). La présence du virus Zika également observée dans le lait maternel pose la question du risque de transmission de ce virus par le lait.

Le HCSP a pris en compte le fait qu’une infection par le virus Zika peut être associée à des troubles neurologiques quel que soit l’âge, cependant il n’a pas été décrit d’infections plus graves ou plus fréquentes chez les nouveau-nés. Aucune étude clinique n’apporte à ce jour d’éléments en faveur d’une transmission de la maladie de la mère à l’enfant par l’intermédiaire du lait maternel. Par ailleurs, les avantages de l’allaitement maternel sont multiples.

Aussi, le HCSP ne recommande pas de dispositions particulières :

  • pour les femmes qui allaitent leur enfant, en cas d’antécédent d’infection à virus Zika, d’infection présente ou en cas d’exposition au risque dans une zone d’endémie,
  • pour la préparation et les modalités de délivrance des laits distribués par les lactariums, en métropole comme dans les zones d’endémie, compte tenu de l’absence de virus infectieux après pasteurisation du lait maternel.
Veuillez patienter quelques instants...