Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique

Vous êtes ici :

Vaccins contre les hépatites A et B : tensions d’approvisionnement

Avis  (1274 ko)

Date du document : 14/02/2017

Date de mise en ligne : 02/03/2017

Autres documents portant sur

Maladies transmissibles Vaccination Engerix B® Hépatite A Hépatite B Priorisation Stock Vaccin
Partager

Les difficultés d’approvisionnement des vaccins hépatite A adultes se poursuivent et justifient le maintien des recommandations de l’avis du Haut Conseil de santé publique (HCSP) du 19 mai 2016.

Des difficultés d’approvisionnement des vaccins hépatite B adulte sont constatées, elles entraînent la nécessité de revoir les schémas vaccinaux et de définir des critères de priorisation parmi les personnes pour lesquelles le vaccin est recommandé.

Le HCSP recommande de vacciner, en priorité :

  • les personnes qui dans le cadre de leur exercice professionnel sont soumises à l’obligation vaccinale, notamment  les professionnels de santé exposés au risque de contamination  dans un établissement de soins, les élèves ou les étudiants des professions de santé et les militaires à l’incorporation ;
  • les autres personnes en fonction de l’importance de leur exposition au risque (cf liste précise annexée à l’avis).

Le HCSP demande de reconsidérer l’utilisation des différents vaccins disponibles : il révise les recommandations relatives à l’utilisation restrictive du vaccin HBVAXPRO® 5 µg/ml qui peut désormais être utilisé pour les nouveau-nés. Le HCSP demande  la mise à disposition effective des vaccins indiqués chez les insuffisants rénaux HBVAXPRO® 40 µg, et FENDRIX B® 20 µg.

Le HCSP recommande de vacciner les professionnels de santé déjà vaccinés selon les résultats des sérologies et d’effectuer la troisième dose de vaccin après la période de pénurie (logigramme décisionnel en annexe).

L’algorithme en annexe a été complété le 14 mars 2017.

Lire aussi :

Veuillez patienter quelques instants...