Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique

Vous êtes ici :

Virus Zika dans les territoires français d’Amérique : nouvelles recommandations sanitaires

Les autorités sanitaires de Guadeloupe, Guyane, Martinique ont déclaré la « fin de la phase d’épidémie de Zika » en octobre-novembre 2016, Saint-Barthélemy et Saint-Martin en février 2017. Cependant, le virus continue de circuler, un risque résiduel d’infection par le virus Zika,  et d’embryofœtopathies persiste donc.

Compte tenu de la circulation estimée du virus Zika en Guyane, Martinique et Guadeloupe, le risque d’embryofoetopathies est évalué, à partir des connaissances disponibles, comme inférieur ou comparable à celui actuellement occasionné par la circulation du cytomégalovirus (CMV).

Le manque de données ne permet pas actuellement d’évaluer le niveau de risque d’embryofoetopathies, à Saint-Martin et à Saint-Barthélemy.

Les nouvelles recommandations prennent en compte cette nouvelle situation. Elles s’adressent notamment aux couples ayant un projet d’enfant et aux femmes enceintes, selon qu’ils vivent actuellement en Martinique, en Guadeloupe ou en Guyane, qu’ils projettent un voyage dans ces zones ou dans un pays où la transmission du virus Zika est sporadique.

Lire aussi :

Veuillez patienter quelques instants...