Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique

Vous êtes ici :

Coronavirus SARS-CoV-2 : mesures spécifiques aux établissements scolaires en phase 3 du déconfinement

Dans le cadre de l’évolution du niveau de circulation du virus, de la reprise progressive de l’activité en France et de la progression des connaissances sur les risques de transmission du virus SARS-CoV-2 au sein de la population pédiatrique, la Direction générale de la santé a demandé au Haut Conseil de la santé publique d’actualiser les recommandations sanitaires de son avis du 24 avril 2020 concernant les établissements scolaires et les activités périscolaires. Le HCSP a pris en considération des données rassurantes concernant l’impact de la pandémie Covid-19 chez les enfants, en particulier une étude suggérant que les enfants seraient de très faibles agents contaminateurs et qu’ils auraient plutôt été infectés par leurs proches en phase de confinement. Le HCSP indique qu’il est hautement souhaitable que tous les enfants puissent être re-scolarisés rapidement afin de reprendre contact avec l’établissement scolaire avant les vacances et éviter ainsi une rupture de près de six mois en particulier les enfants « vulnérables » (ex. en difficulté scolaire, vivant dans un environnement socio-culturel défavorisé, présentant un handicap, etc.), la continuité pédagogique pour les autres pouvant être assurée par des enseignements à distance.

Le HCSP précise que dans cette période de faible circulation du virus, le respect par les personnels au contact des élèves d’une hygiène des mains fréquente et le port de masque est de nature à contrôler le risque de sa transmission. Le port du masque par les personnels se justifie lors de contacts rapprochés et prolongés avec des élèves et lors de toute présence en espaces clos avec d’autres personnels ou à l’extérieur lorsque la distance d’au moins 1 mètre ne peut être respectée ou garantie. Les enfants de maternelle et de l’école élémentaire n’ont pas à porter un masque. Les autres catégories d’élèves plus âgés portent un masque selon leurs acceptation et tolérance.

Une distance physique d’au moins 1 mètre doit être respectée dans les classes entre le bureau de l’enseignant et les élèves et entre les élèves en position côte à côte (« latéralement ») ou en face à face.

Il n’est plus recommandé pour un groupe constitué ou pour une classe donnée, de respecter la distance d’un mètre (ni des 4 m2) entre élèves dans les espaces extérieurs de récréation ou espaces de sports extérieurs. Néanmoins, il convient alors de veiller à ne pas mélanger dans le temps les groupes constitués comme les différentes classes entre elles.  Concernant la gestion de l’environnement, la mise à disposition d’objets partagés au sein d’une même classe ou d’un même groupe constitué (ballons, jouets, livres, jeux, journaux, dépliants réutilisables, crayons, etc.) est possible lorsque qu’un nettoyage au minimum quotidien est assuré (ou que les objets sont isolés 24 h avant réutilisation). Cette même mesure peut être appliquée en maternelle (ex. jouets, jeux de construction, etc.).

Le HCSP émet d’autres recommandations concernant notamment la gestion de l’environnement de l’établissement scolaire, la protection des personnels réalisant le nettoyage/désinfection des locaux et la surveillance de l’apparition d’un cas de Covid-19 dans l’établissement scolaire.

Lire aussi :

Veuillez patienter quelques instants...