Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique
Haut Conseil de la santé publique

Vous êtes ici :

Covid-19 : contact tracing et mesures barrières pour les personnes totalement vaccinées

Après prise en compte des données épidémiologiques, des taux de couverture vaccinale, de la circulation des variants, des valeurs d’efficacité vaccinale, le HCSP complète son courrier du 15 juin 2021 relatif à l’allègement des mesures barrières pour les personnes ayant bénéficié d’un schéma vaccinal complet et recommande dans le contexte actuel :

Test diagnostique et de dépistage (contact tracing)

  • De réaliser un test diagnostique en cas de symptôme compatible avec un Covid-19, même pour une personne ayant bénéficié d’un schéma vaccinal complet.
  • De réaliser un test virologique (PCR ou antigénique) à J0 et J7 en cas de contact à risque avéré de Covid-19 ; l’isolement n’est pas nécessaire mais le respect des mesures barrières si les contacts au sein d’un foyer sont répétés est recommandé. Il n’est pas nécessaire de réaliser un test de dépistage pour les autres types de contact. Toutefois l’ensemble des mesures du contact tracing s’appliquent pour une personne contact immunodéprimée quel que soit son statut vaccinal. Des mesures locales peuvent, en outre être appliquées en fonction de la situation épidémiologique (circulation de variants préoccupants notamment).

Port du masque

  • De lever l’obligation du port du masque en extérieur sauf en cas de fréquentation de zones à forte densité de personnes, d’impossibilité de respect de la distance interindividuelle et de contacts prolongés (ex. file d’attente, centre-ville avec forte affluence, concert en fosse, etc.). Dans le cadre de rassemblements très importants (plus de 1 000 personnes), l’obligation du port du masque ne peut être levée que sous réserve de détenir un « pass sanitaire ».
  • De maintenir l’obligation du port du masque dans les établissements recevant du public (ERP) et en milieu professionnel, ainsi que l’application des autres mesures barrières. Le masque doit également être porté lors de rassemblements importants quel que soit le statut vaccinal des participants. L’obligation du port en intérieur peut être levée uniquement en milieu privé familial ou amical si l’ensemble des personnes a bénéficié d’un schéma vaccinal complet. Le masque doit cependant être porté en présence de personnes sévèrement immunodéprimées ou à risque de formes graves de Covid-19.
  • De lever l’obligation du port du masque en extérieur dans les établissements scolaires (espaces de jeux, cour de récréation, etc.) ; de maintenir le port de masque dans les classes et milieux clos de l’établissement jusqu’à la fin de l’année scolaire.

L’ensemble de ces recommandations sera adapté en fonction de la déclinaison des mesures décrites dans la matrice décisionnelle proposée par le HCSP dans son avis du 18 avril 2021.

Enfin, le HCSP ne modifie pas les recommandations figurant dans le courrier cité ci-dessus s’agissant des autotests en dépistage, des conditions d’hospitalisation des personnes atteintes de Covid-19 et du seuil de couverture vaccinale permettant d’alléger les mesures de prévention de la transmission du SARS-CoV-2.

Ce document apporte un complément à :

Ce document est complémenté par :

Lire aussi dans les avis et rapports :

Veuillez patienter quelques instants...