Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique

Vous êtes ici :

Prévention de la maladie d’Alzheimer et des maladies apparentées

Rapport  (4033 ko)

Date du document : 22/12/2017

Date de mise en ligne : 31/01/2018

Groupe de travail

Autres documents portant sur

Maladies chroniques Prévention Facteur risque Maladies chroniques Prévention
Partager

Le Haut Conseil de la santé publique présente des recommandations afin qu’une stratégie de prévention de la maladie d’Alzheimer et des maladies apparentées (MAMA) puisse être mise en ouvre en France.

Le HCSP recommande 4 axes d’actions pour la prévention :

  • Sensibiliser la communauté et les professionnels de la santé aux MAMA et aux possibilités de prévention,
  • Promouvoir des actions de prévention des MAMA à des moments cibles et pour des publics cibles,
  • Intégrer la démence dans la Stratégie nationale de santé et le futur Plan national de santé publique,
  • Promouvoir la surveillance épidémiologique et la recherche sur la prévention de ces maladies.

Le HCSP a analysé les données concernant les facteurs modifiables de risque ou de protection de ces maladies à partir d’études d’observation et d’intervention françaises et étrangères, ainsi que d’auditions d’experts des principaux facteurs identifiés. Il a évalué les bénéfices - risques de ces différents facteurs, comme le niveau d’éducation, l’alimentation et l’activité physique, le diabète, l’hypertension artérielle, la prise de certains médicaments.

Ont également été étudiées les politiques publiques d’autres pays développés pour lutter contre le déclin cognitif et les démences. Les programmes de prévention : objectifs, populations cibles, mesures et outils déployés, évaluation ont été plus particulièrement analysés. En complément, le HCSP a auditionné des acteurs impliqués dans le champ de ces maladies (associations de patients, personnalités intervenant dans les politiques publiques, responsables de leur prise en charge, de leur surveillance, de la promotion de la santé, économiste de la santé, médecin généraliste).

Ce rapport fait suite à une saisine de la Direction générale de la santé.

Lire aussi :

Veuillez patienter quelques instants...