Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique

Vous êtes ici :

Mise en place d’une déclaration obligatoire des infections à MERS-CoV

Avis  (632 ko)

Date du document : 18/05/2018

Date de mise en ligne : 05/07/2018

Groupe de travail

Autres documents portant sur

Maladies transmissibles Coronavirus Déclaration obligatoire Maladie à déclaration obligatoire MERS-CoV
Partager

En avril 2015, le HCSP a défini les cas possibles et confirmés d’infection à MERS-CoV et proposé des algorithmes pour aider au diagnostic. Au vu des données épidémiologiques, cliniques et virologiques disponibles, la définition de cas a été révisée dans ce nouvel avis. Le HCSP précise, en particulier, les situations dans lesquelles les signes d’infection du parenchyme pulmonaire doivent être confirmés par une image anormale à la radiographie pulmonaire.

Depuis septembre 2016, une organisation simplifiée est en place pour la surveillance et le suivi de ces infections, qui sont organisés par les ARS au niveau de chaque région. La survenue de cas possibles d’infection est transmise au niveau national par les ARS.

Dans le contexte actuel, le HCSP ne recommande pas la mise en place d’une déclaration obligatoire des cas possibles d’infections à MERS-CoV.

Du fait de la survenue exceptionnelle des cas confirmés qui seraient immédiatement signalés aux autorités sanitaires, il ne juge pas pertinent non plus que leur déclaration devienne obligatoire.

Lire aussi :

Veuillez patienter quelques instants...