Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique

Vous êtes ici :

Maladie à virus Ebola – stratégie vaccinale

En raison des cas de maladie à virus Ebola (MVE) rapportés depuis mai 2018 par les autorités sanitaires de la République Démocratique du Congo (RDC), la stratégie de vaccination en pré- ou post-exposition a été définie pour les populations suivantes :

  • les professionnels des établissements de santé susceptibles de prendre en charge un cas de MVE sur le territoire national ;
  • les professionnels se rendant dans la zone épidémique, en fonction du niveau d’exposition.

Après avoir pris en compte le contexte épidémiologique, les risques, les données sur les vaccins, les considérations éthiques, le HCSP recommande :

  • pour les professionnels se rendant dans la zone épidémique de vacciner en fonction du niveau d’exposition attendu et des tâches futures sur place :
    • en cas de risque professionnel élevé ou modéré, vaccination en France, au moins 10 jours et préférentiellement 15 jours avant le déploiement sur zone ;
    • en cas de risque professionnel faible : information et possibilité d’être vacciné après une évaluation du risque.
  • pour les professionnels des établissements de santé susceptibles de prendre en charge un cas en France, de ne pas recourir à une vaccination systématique mais de la rendre accessible aux personnes qui le souhaiteraient, de mettre en place une vaccination réactive, si un cas était rapatrié dans un établissement de santé de référence, et de vacciner immédiatement après un accident d’exposition un sujet n’ayant pas été vacciné etc.

Lire aussi :

Veuillez patienter quelques instants...