Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique

Vous êtes ici :

Mesures de prise en charge de patient infecté ou colonisé par Candida auris

Candida auris est une levure émergente à l’origine d’infections fongiques associées aux soins à caractère épidémique.

Décrite pour la première fois en 2009 au Japon, cette levure a été identifiée dans plusieurs pays répartis sur les 5 continents, en particulier le Royaume-Uni, l’Espagne les Etats-Unis et l’Inde qui ont connu des épidémies importantes. En France, au dernier bilan de juillet 2019, six cas seulement ont été identifiés majoritairement des colonisations.

Cette levure est difficile à identifier au laboratoire, avec les méthodes habituellement utilisées pour l’identification des Candida. Elle persiste dans l’environnement et se caractérise par une sensibilité diminuée aux antifongiques.

Les infections invasives sont associées à un taux de létalité élevé, essentiellement attribuable aux nombreuses comorbidités observées chez les patients infectés ou colonisés.

Le Haut Conseil de la santé publique rappelle les définitions de cas d’infection ou de colonisation par C. auris. Il précise les indications et les modalités de dépistage ainsi que la prise en charge thérapeutique. Il détaille les mesures à mettre en œuvre pour maitriser la diffusion de cette levure, qui s’apparentent à celles recommandées pour les bactéries hautement résistantes aux antibiotiques émergentes (BHRe).

Tout cas suspecté ou confirmé doit faire l’objet d’un signalement interne et externe (e-signalement) et les souches sont à envoyer au CNR Mycoses Invasives et des Antifungiques.

Lire aussi :

Read in english

Veuillez patienter quelques instants...