Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique

Vous êtes ici :

Suspicion de dengue autochtone et éventuelles mesures à mettre en œuvre pour les produits sanguins et les greffons pour les donneurs ayant fréquenté les départements du Lot et du Tarn-et-Garonne

Un cas autochtone de dengue chez une personne ayant fréquenté les départements du Lot et du Tarn-et-Garonne est survenu fin juin 2019 et a été confirmé le 14 août 2019 sans qu’il ait été possible de déterminer le lieu géographique de la piqure. Le Haut Conseil de la santé publique, se basant sur les données disponibles à propos de ce cas index et notamment sur le délai de plus de 45 jours sans cas secondaire, mais encore sur les données historiques concernant les cas autochtones de dengue en France métropolitaine et sur les niveaux du plan « chik-dengue », a recommandé de considérer l’épisode comme provisoirement clos sans mesure d’interdiction de dons de sang et sans mesure particulière pour les greffes d’organes et tissus. Il a aussi recommandé de poursuivre les investigations entomologiques et de maintenir l’information auprès des médecins sur la possibilité de circulation du virus de la dengue dans les deux départements concernés.

Lire aussi :

Veuillez patienter quelques instants...