Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique
Le Haut Conseil de la santé publique vous souhaite une excellente année 2020

Vous êtes ici :

Bilan de santé des enfants étrangers isolés

Un rendez-vous santé initial est recommandé pour la population vulnérable des enfants étrangers isolés. Ce rendez-vous santé n’a pas pour objet de déterminer l’âge de l’enfant. Il est à dissocier de la procédure d’évaluation sociale.

Le HCSP rappelle que ces enfants ont les mêmes droits à la santé et aux soins que tout autre enfant sur le territoire (priorité de l’intérêt de l’enfant, soins complets et gratuits, protection socioéducative).

Ce rendez-vous santé, si possible organisé en deux étapes, peut être assuré par un personnel infirmier par délégation de compétence d’un médecin référent, avec l’aide d’un interprète professionnel si besoin et l’articulation avec un réseau de soins spécialisé incluant des soins psychiques, lorsque nécessaire. Il s’agit du premier temps de la mise en place d’un parcours de soins et de l’ouverture de droits à l’assurance maladie. L’enfant étranger isolé doit donner son consentement pour chaque soin, notamment pour les procédures de dépistage et de rattrapage vaccinal. L’enfant, accompagné par un adulte en qui il a confiance, est adressé aux différentes structures de soins préalablement identifiées.

Le HCSP décline ses recommandations en termes de prise en charge des soins, continuité du parcours de soins adapté aux pathologies somatiques et/ou psychiques identifiées, organisation au sein et entre les départements et propose une trame de guide d’entretien et de prise en charge initiale pour ce rendez-vous santé ainsi qu’un livret de santé.

Lire aussi :

Veuillez patienter quelques instants...