Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique

Vous êtes ici :

Masques dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus SARS-CoV-2

Avis  (1752 ko)

Courrier  (144 ko)

Date du document : 29/10/2020

Date de mise en ligne : 16/11/2020

Groupe de travail

Autres documents portant sur

Environnement Maladies transmissibles Prévention Coronavirus Covid-19 Masque SARS-CoV-2
Partager

Le HCSP présente les caractéristiques, les performances, les indications et les publics concernés par les différents types de masque disponibles : appareil de protection respiratoire de type « FFP2 », masque à usage médical type « masque chirurgical », et masque « grand public ».

Quel que soit le type de masque, afin de protéger les autres et soi-même, celui-ci doit être correctement ajusté sur le nez (éviter l’émission de gouttelettes par l’éternuement et assurer une étanchéité du masque par le haut), la bouche (éviter l’expulsion de gouttelettes lors de l’élocution et la toux) et le menton (fixation du masque en bas du visage afin d’éviter les fuites).

En population générale, le port du masque, y compris par les personnes asymptomatiques, réduit fortement la transmission du SARS-CoV-2, en association avec les autres mesures barrières. Le HCSP recommande le port d’un masque grand public en tissu réutilisable, répondant aux spécifications Afnor S76-001, de préférence de catégorie 1 (UNS1) dans tous les lieux clos publics et privés collectifs notamment pour les professionnels. Il est nécessaire, avant d’utiliser un masque réutilisable, de lire la fiche technique comportant sa composition et de suivre les recommandations du fabricant, notamment le lavage avant le premier emploi et après chaque utilisation, le port de 4 heures maximum et le remplacement des masques dès qu’ils sont humides.

Un masque de fabrication artisanale est plus protecteur que l’absence de masque, sans atteindre le niveau de protection des masques normés. Ainsi, en l’absence de masques UNS1, ou normes étrangères équivalentes, les masques grand public de catégorie 2 (UNS2) peuvent être utilisés par la population générale dans les établissements recevant du public.

En cette période et/ou zone de circulation très active du virus SARS-CoV-2 et par précaution, le port d’un masque grand public adapté par les enfants dès l’âge de 6 ans à l’école élémentaire (du CP au CM2) est recommandé, en respectant les difficultés spécifiques, notamment comportementales

Le HCSP précise qu’il n’existe pas de contre-indications dermatologiques, pneumologiques, ORL et phoniatriques ou psychiatriques actuellement documentées au port du masque, quel que soit son type. Concernant les effets indésirables, il est recommandé de consulter un médecin pour avis spécialisé en cas de d’irritation cutanée relative au port de masque pour une prise en charge dermatologique adaptée.

Le HCSP émet d’autres recommandations concernant notamment l’entretien des masques grand public, l’information, la communication et la sensibilisation pédagogique au port du masque en population générale. Des conseils pour les enseignants confrontés au port prolongé du masque sont également présentés en annexe.

Lire aussi :

Veuillez patienter quelques instants...