Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique
Haut Conseil de la santé publique

Vous êtes ici :

Actualisation de la définition de cas de Covid-19 et des contacts à risque

A des fins d’anticipation de la saison estivale, le HCSP actualise les définitions de cas de Covid-19 et de contacts à risque ainsi que les conduites à tenir associées tenant compte de la diffusion des sous-variants d’Omicron, en particulier BA.2. Concernant les définitions des cas et des contacts, le HCSP précise les points suivants :

Dans un contexte de circulation largement majoritaire d’Omicron et de ses sous-variants avec une forte incidence de personnes infectées asymptomatiques la notion de personne contact à risque et de contact tracing n’est plus pertinente. En revanche il convient désormais d’appliquer une stratégie de réduction des risques populationnelle afin de protéger les personnes à risque de forme grave de Covid-19.

  • Définition de cas : elle reste inchangée à l’exception de la mise à jour des symptômes évocateurs de Covid-19.
  • Un délai de 60 jours par rapport à une précédente infection semble pertinent pour parler de réinfection par le SARS-CoV-2
  • Toute personne symptomatique, vaccinée ou non, avec ou sans antécédent récent d’infection par le SARS-CoV-2, doit se faire tester vis-à-vis du Covid-19.
  • Concernant les mesures de prévention et notamment les masques, le HCSP recommande le port :
  • D’un masque ou d’un appareil de protection respiratoire (APR) de type FFP2 pour les personnes à risque de forme grave de Covid-19 en cas d’infection par le virus SARS-CoV-2 lors de la fréquentation de lieux à risque de transmission du SARS-CoV-2, sur avis médical.
  • D’un masque de type chirurgical ou grand public en tissu de catégorie 1 pour les personnes fréquentant des personnes à risque de forme graves.
  • D’un masque de type chirurgical ou d’un APR de type FFP2 pour les professionnels de santé et les personnels médico-sociaux lors de leur exercice selon les recommandations en vigueur.
  • D’un masque chirurgical pour les personnes présentant des signes évocateurs de Covid-19 et la réalisation d’un test diagnostic sans délai.

D’un masque chirurgical pendant 5 jours à partir du rendu de résultat du test positif pour les personnes infectées par le virus SARS-CoV-2. La stratégie de prévention et de réduction du risque et les conduites à tenir pour les personnes infectées et les personnes contacts sont disponibles dans le présent rapport sous forme de matrices décisionnelles évolutives tenant compte des situations épidémiologiques possibles.

Ce document actualise :

Ce document apporte un complément à :

Lire aussi dans les avis et rapports :

Lire aussi dans la revue adsp :

Veuillez patienter quelques instants...