Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique
Haut Conseil de la santé publique
Le Haut Conseil de la santé publique vous souhaite une excellente année 2022

Vous êtes ici :

Prise en charge et suivi complémentaires des enfants infectés par le virus Zika

Prise en charge et suivi des enfants ayant été exposés in utero au virus Zika ou présentant une infection congénitale à ce virus : le HCSP complète son avis du 21 mars 2016.

Tenant compte de l’actualisation de l’épidémiologie, d’une meilleure connaissance du syndrome d’infection congénitale à virus Zika, de la possibilité d’apparition tardive de troubles chez l’enfant et de la difficulté d’interprétation des données biologiques lors d’une infection à ce virus, il révise la définition des différentes situations d’infection par ce virus chez la mère et chez le nouveau-né.

Le HCSP présente, à travers plusieurs tableaux, le bilan initial et le suivi à réaliser chez chaque enfant selon les situations observées : nouveau-né, avec une infection congénitale confirmée ou probable, symptomatique ou asymptomatique ; nouveau-né avec une infection congénitale possible. Il recommande aussi une conduite à tenir vis-à-vis d’enfants suspectés d’infection congénitale à distance de la période néo-natale.

Un algorithme, en annexe de l’avis, synthétise la démarche à suivre pour la prise en charge d’un enfant dont la mère a été ou a pu être exposée au virus Zika pendant la grossesse.

Lire aussi dans les avis et rapports :

Lire aussi :

Read in english:

Veuillez patienter quelques instants...