Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique
Haut Conseil de la santé publique
Le Haut Conseil de la santé publique vous souhaite une excellente année 2022

Vous êtes ici :

Critères d’exclusion ou non des donneurs faisant l’objet d’une vaccination anti-Covid-19

Faut-il exclure, et si oui pour combien de temps, les donneurs de produits et éléments du corps humain (sang, organes, tissus et cellules), vaccinés contre le Covid-19  ?

Le Haut Conseil de la santé publique a été saisi par la DGS, afin d’obtenir une expertise sur cette question, concernant les vaccins autorisés, en passe de l’être et en développement.

Du fait de de la campagne de vaccination en cours en France durant le mois de janvier utilisant deux vaccins à ARN messager, le HCSP a souhaité dans un premier temps donner rapidement une réponse provisoire pour ces deux vaccins.

Après avoir pris en considération la nature et les modes d’action de ces nouveaux vaccins, ainsi que la nécessité d’un approvisionnement suffisant en produits sanguins et autres produits du corps humains, le HCSP recommande que :

  • aucune exclusion, même très provisoire, ne soit effectuée pour un don chez les sujets récemment immunisés par un vaccin anti-Covid-19 à base d’ARN messager ;
  • les sujets ayant reçu ce type de vaccins continuent à se porter volontaires au don, sous réserve que leur état de santé les rendent aptes à un tel don ;
  • les sujets décédés ayant été immunisés par ce type de vaccins restent éligibles au don d’organes ou de tissus, sous réserve de l’absence de contre-indication réglementairement définie pour ce type de don.

Lire aussi :

Lire aussi dans les avis et rapports :

Veuillez patienter quelques instants...