Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique
Haut Conseil de la santé publique
Le Haut Conseil de la santé publique vous souhaite une excellente année 2023

Vous êtes ici :

Gestion et prévention des infections à MERS-CoV

Suite aux expériences récentes publiées de prises en charge de patients infectés par le nouveau coronavirus responsable du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV), le HCSP présente l’état des lieux actualisé sur les tableaux cliniques et paracliniques initiaux des patients.

Il précise les caractéristiques des prélèvements respiratoires (nature, moment et modalités de réalisation) et des autres prélèvements nécessaires au diagnostic, le délai minimum entre les premiers signes cliniques et les prélèvements, la période d’incubation étendue à 14 jours à la lumière de ces nouvelles données. Il émet des recommandations aux laboratoires de biologie pour l’acheminement et la prise en charge des prélèvements à visée diagnostique (respiratoires et autres) et de surveillance. Il précise les modalités de désinfection des matériels et d’élimination des déchets.

Il recommande qu’une réflexion soit rapidement engagée dans chaque région pour organiser les circuits de prise en charge clinique et biologique en lien avec les infectiologues, les microbiologistes et les hygiénistes référents.

Par ailleurs, le HCSP rappelle les définitions de cas et les modalités de prise en charge d’une suspicion de cas. Sont aussi rappelées et actualisées les mesures d’hygiène pour la prise en charge des patients cas « possibles » et « confirmés ».

Ces recommandations sont susceptibles d’évoluer en fonction des connaissances et de la situation épidémiologique.

Lire aussi dans les avis et rapports :

Veuillez patienter quelques instants...