Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique
Haut Conseil de la santé publique

Vous êtes ici :

Abrogation de l’avis du 15 avril 2021 sur les critères de sélection des donneurs d’organes, tissus et cellules, en rapport avec l’arrêt de la circulation en France d’un variant du SARS-CoV-2

Le HCSP prend acte de l’arrêt de la circulation du variant 20C (B.1.616) et recommande :

  • la levée des mesures spécifiques en matière de dons d’organes, tissus et cellules mises en place dans la zone géographique initialement concernée suite à son émergence en Bretagne ;
  • l’abrogation de l’avis du 15 avril 2021, pris en complément de l’avis du 9 mars 2021, concernant la conduite à tenir particulière en cas de suspicion d’exposition des donneurs d’organes, de tissus ou cellules au variant 20C (B.1.616).

La Direction générale de la santé a saisi le 10 septembre 2021 le HCSP pour réviser son avis du 15 avril 2021, établi en complément de l’avis du 9 mars 2021 sur les critères de sélection des donneurs d’organes, tissus et cellules (OTC) dans le contexte de pandémie de Covid-19. Cet avis faisait suite à la circulation début 2021 de deux nouveaux variants du SARS-CoV-2 sur le territoire national : le variant 20C (B.1.616) qui a émergé en Bretagne et qui était difficile à détecter dans les prélèvements des voies aériennes supérieures par test RT-PCR et le variant 19B/501Y (A.27) qui ne posait pas de problème pratique de reconnaissance par les tests habituels et n’avait donc pas fait l’objet de recommandations spécifiques.

Le HCSP a pris en compte les éléments suivants :

  • le variant 20C (B.1.616) n’a jamais été classé par l’OMS comme variant préoccupant (VOC) mais seulement comme variant d’intérêt (VOI) ;
  • ce variant a ensuite été déclassé comme variant en cours d’évaluation (VUM) puis retiré du classement des variants, du fait que le dernier cas d’infection remonte à la fin du mois d’avril 2021 et que tous les cas causés par ce variant ont été en relation avec le cluster breton ;
  • les mesures prises dans l’avis du 15 avril 2021 pour la sécurisation de l’activité de prélèvements d’OTC ont un impact négatif sur la sélection des donneurs d’OTC en Bretagne.

Ce document actualise :

Ce document apporte un complément à :

Veuillez patienter quelques instants...