Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique
Haut Conseil de la santé publique
Le Haut Conseil de la santé publique vous souhaite une excellente année 2023

Vous êtes ici :

Traitements appliqués aux boues de stations d’épuration par rapport au risque d’infection au SARS-CoV-2

Avis  (1892 ko)

Date du document : 21/10/2022

Date de mise en ligne : 05/12/2022

Groupe de travail

Autres documents portant sur

Environnement Maladies transmissibles Coronavirus Covid-19 Eau usée SARS-CoV-2
Partager

Le HCSP se prononce après une saisine du 26 juillet 2022 de la part de quatre directions d’administration centrale sur l’existence d’éléments scientifiques et techniques justifiant la poursuite des traitements complémentaires appliqués aux boues de stations d’épuration des eaux usées et le maintien des restrictions d’épandage de ces boues en période de Covid-19. Ces traitements avaient été mis en place en 2020 face aux inquiétudes sur la présence du virus infectieux SARS-CoV-2 dans les eaux usées et dans les boues d’épuration.

Compte tenu des connaissances disponibles à la date de cet avis, bien qu’il n’y ait pas, à ce jour, de méthode formelle d’isolement du SARS-CoV-2 dans les milieux environnementaux, les données épidémiologiques, virologiques et techniques, ne vont pas dans le sens d’un maintien d’une éventuelle viabilité du SARS-CoV-2 dans les matières fécales, les eaux usées urbaines (ou les effluents mixtes urbains et industriels) et les boues de stations d’épuration.

Le HCSP recommande de reconsidérer les traitements complémentaires d’hygiénisation des boues des stations d’épuration des eaux usées liés au SARS-CoV-2 et de pas maintenir les mesures restrictives d’épandage des boues, actuellement en vigueur. Le développement de méthodes d’analyse virale (méthodes d’isolement du virus et de viabilité) dans les milieux complexes doit être poursuivi ainsi que les réflexions et les travaux sur l’évolution de la réglementation relative aux risques sanitaires et environnementaux liés à l’épandage des boues des stations d’épuration.

Lire aussi dans les avis et rapports :

Veuillez patienter quelques instants...