Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique

Vous êtes ici :

Recommandations pour autoriser le lâcher de moustiques stériles à des fins de lutte anti-vectorielle

Avis  (1042 ko)

Date du document : 22/06/2018

Date de mise en ligne : 23/09/2018

Groupe de travail

Autres documents portant sur

Environnement Maladies transmissibles Prévention Arbovirose Épidémie Lutte anti-vectorielle Moustique
Partager

Le HCSP a été saisi pour l’élaboration de recommandations pour le lâcher de moustiques mâles stérilisés par irradiation de l’espèce Aedes albopictus à des fins de lutte antivectorielle, sur l’île de La Réunion, dans le cadre d’une technique innovante de lutte contre les vecteurs de dengue et de chikungunya.

Les recommandations portent sur la phase 2 de ce projet : la réalisation des lâchers en conditions naturelles contrôlées. Elles insistent sur l’accessibilité de l’information à tous pour favoriser l’acceptabilité de la technique de l’insecte stérile (TIS) et sur le fait que l’information doit se faire en amont, de manière claire et transparente en prenant en compte les réactions et craintes de la population. Il faudra notamment communiquer sur les faibles risques et leur maitrise démontrés par des études préparatoires, ainsi que sur les bénéfices attendus.

Conjointement, le HCSP recommande des mesures pour prévenir les risques épidémiologiques pour les personnels impliqués et la population générale, ainsi que les risques technologiques et écologiques. Il faudra veiller à ce que la population continue à suivre les mesures déjà préconisées de prévention de la lutte antivectorielle.

Il est également préconisé de procéder à une évaluation en fin de phase 2, tant de l’impact de la campagne de communication en termes d’adhésion de la population que de l’efficacité de la TIS sur la densité de moustiques Ae. albopictus.

La nécessité d’un cadre réglementaire approprié est particulièrement soulignée.

Il est enfin recommandé d’attendre la fin de l’épidémie de dengue pour lancer la phase 2 du projet.

Veuillez patienter quelques instants...