Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique

Vous êtes ici :

Coronavirus SARS-CoV-2 : mesures dans les salles de cinéma et les espaces culturels clos recevant du public en position assise, en phase 3 du déconfinement

En prévision de leur réouverture, s’est posée la question des mesures sanitaires (gestes barrières, distanciation physique) à mettre en œuvre dans les salles de cinéma et les espaces culturels clos recevant du public en position assise.

Le Haut Conseil de la santé publique avait émis des recommandations à ce sujet dans son avis du 27 mai 2020. Dans ce nouvel avis, le HCSP a réexaminé ses recommandations en prenant en compte la situation épidémiologique actuelle ainsi que les mesures prises à l’étranger dans le cadre de la réouverture de ces établissements.

Le HCSP recommande toujours dans ce nouvel avis que chaque responsable de ces établissements désigne un référent Covid-19. Les responsables de ces établissements doivent formaliser des règles de prévention adaptées en prenant en considération la notion de groupe social. Ces règles doivent respecter les mesures rappelées par le HCSP dans cet avis. Ainsi notamment, le HCSP recommande pour ces établissements qu’une distance de 1 mètre soit respectée entre les différents groupes de spectateurs ne faisant pas partie d’un même groupe de réservation. Une révision de la disposition des salles ainsi qu’une réorganisation des espaces sont nécessaires afin de laisser un fauteuil vide entre les groupes de spectateurs jusqu’à un maximum de 10 personnes (groupe de personnes venant ensemble ou ayant réservé ensemble). Cette recommandation est assortie du port de masque grand public obligatoire pour les spectateurs à l’exception des enfants pour lesquels le port du masque ne peut être imposé compte tenu de leur acceptabilité et tolérance. Les salariés en contact avec le public doivent porter un masque grand public. L’hygiène des mains demeure une des clés de la prévention. Les spectateurs doivent réaliser une hygiène des mains, en entrant et en sortant des salles. Pour cela les organisateurs doivent mettre à disposition des distributeurs de produits hydro-alcooliques dans des endroits facilement accessibles et au minimum à l’entrée et à la sortie.

Le HCSP a émis également d’autres recommandations concernant la communication et information du public, l’accueil et la circulation des spectateurs et la gestion de l’environnement.

Lire aussi :

Veuillez patienter quelques instants...