Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique

Vous êtes ici :

Coronavirus SARS-CoV-2 : mesures dans les taxis et véhicules de co-voiturage, en phase 3 du déconfinement

Dans le cadre de l’évolution du niveau de circulation du virus SARS-CoV-2 et de la reprise progressive de l’activité en France, notamment en phase 3 du déconfinement, le Haut Conseil de la santé publique actualise dans le présent avis ses recommandations du 24 avril 2020 concernant les mesures barrières et de distanciation physique à mettre en œuvre dans les taxis et véhicules de co-voiturage.

Les mesures barrières (distance physique, gestes barrières, hygiène des mains et port de masque grand public) restent pour le HCSP des mesures indispensables pour le contrôle de la circulation du virus.

Aussi il est impératif de respecter les gestes barrières à l’intérieur du véhicule, en particulier de ne pas serrer les mains, d’éternuer dans son coude et d’utiliser des mouchoirs jetables pour se moucher. Une hygiène des mains doit être réalisée par friction hydro-alcoolique dès qu’on entre et qu’on sort du véhicule. Il convient de toucher le moins possible de surfaces à l’intérieur du véhicule en laissant au chauffeur l’exclusivité de l’ouverture et de la fermeture des portes du véhicule. Les clients chargeront et déchargeront eux-mêmes leurs bagages dans le coffre du véhicule.

Les passagers et le chauffeur doivent porter pendant le trajet un masque grand public (ou un masque à usage médical pour les personnes à risque de forme grave de Covid-19), ou éventuellement et si possible de mettre en place un écran de protection séparant le conducteur du (des) passager(s) à l’arrière du véhicule.

A l’arrière du véhicule, ne doivent pas être acceptés plus de deux passagers, par rangée de sièges, n’appartenant pas au même foyer ou au même groupe, en laissant libre la place du milieu entre les deux passagers. Il est possible qu’un passager prenne place à côté du chauffeur si le passager porte un masque grand public ou un masque à usage médical pour les personnes à risque de forme grave de Covid-19 et est séparé du chauffeur par un siège ou éventuellement par un écran de protection.

Le HCSP émet également des recommandations concernant l’aération, la ventilation, la climatisation et le nettoyage du véhicule.

Lire aussi :

Veuillez patienter quelques instants...