Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique
Haut Conseil de la santé publique
Le Haut Conseil de la santé publique vous souhaite une excellente année 2023

Vous êtes ici :

Mise à jour de l’adaptation des recommandations d'éviction pour les professionnels en établissements de santé ou en EMS

Le HCSP actualise l’avis du 2 avril 2021 relatif à l’éviction des professionnels positifs au SARS-CoV-2 travaillant en établissements de santé ou en établissements médico-sociaux.

Le HCSP rappelle qu’à la date de son courrier le variant Delta est largement majoritaire en France et que des incertitudes demeurent s’agissant du variant Omicron (transmission, durée d’excrétion du virus …), que les personnes atteintes de formes asymptomatiques de Covid-19 jouent un rôle important dans la transmission du virus et que la protection apportée par la dose de rappel du vaccin contre le Covid-19 permet une baisse significative du nombre de cas de Covid-19 graves.

En conséquence le HCSP recommande :

  • L’éviction de tout professionnel de santé infecté par le SARS-CoV-2 pendant une durée de 10 jours quel que soit son statut vaccinal ou ses antécédents de Covid-19.
  • La réalisation d’un test de recherche de l’ARN viral par RT-PCR chez un professionnel de santé infecté par le SARS-CoV-2 et asymptomatique 7 jours à partir de la réalisation du test : si ce test est négatif ou que les valeurs de CT sont en faveur d’une absence de contagiosité (charge virale très faible), ces professionnels peuvent reprendre leur fonction.
  • De dépister l’ensemble des professionnels contacts d’un cas positif (c’est-à-dire en l’absence de port de masque notamment lors des pauses ou des repas). Ce test est à réaliser à J7 en cas de contact professionnel et à J0 et J7 en cas de contact familial ou de découverte d’un cluster en milieu professionnel. Ces contacts ne doivent pas être mis en éviction mais doivent respecter strictement les mesures barrières en particulier lors des pauses.
  • De détecter, isoler pendant 10 jours et dépister tout professionnel de santé revenant d’une zone rouge écarlate afin de prévenir de la diffusion du variant Omicron.

Le HCSP rappelle en outre la nécessité de maintenir un haut niveau d’observance des mesures barrières en milieu de soins particulièrement lors des pauses, de promouvoir la vaccination, en particulier la réalisation de la dose de rappel chez les professionnels de santé et en population générale.

Ce document actualise :

Ce document est actualisé par :

Ce document apporte un complément à :

Veuillez patienter quelques instants...