Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique
Haut Conseil de la santé publique
Le Haut Conseil de la santé publique vous souhaite une excellente année 2023

Vous êtes ici :

Actualisation des critères de sélection des donneurs d’organes, de cellules et de tissus (OTC) face au Covid-19

Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a été saisi par la Direction générale de la santé (DGS) afin d’actualiser son avis sur les critères de sélection des donneurs d’organes, tissus et cellules (OTC), dans le contexte de l’épidémie de Covid-19 avec une majorité de la population vaccinée.

Cette note actualise deux points de recommandations de l’avis du 20 mai 2020 relatif aux mesures de prévention à appliquer aux donneurs de sang, produits sanguins labiles, OTC dans le contexte de pandémie de Covid-19, jugés prioritaires par la DGS :

  • la mise en quatorzaine des trousses de prélèvements salivaires envoyés par courriers par les donneurs de moelle osseuse, avant leur manipulation par le personnel du laboratoire ;
  • la suspension des campagnes actives de recrutement au don de moelle osseuse auprès des étudiants dans les universités.

Au regard de la nécessité de diminuer le retard des dons de moelle osseuse lié à la mise en quatorzaine des trousses de prélèvements salivaires et de rajeunir la population de ces donneurs, des nouvelles mesures de sécurité pour la manipulation et le traitement des échantillons salivaires, de l’immunité naturelle et vaccinale de la population, de l’absence de cas documenté de transmission de SARS-CoV-2 par transplantation d’OTC, le HCSP recommande :

  1. Pour la manipulation des trousses salivaires des donneurs de moelle osseuse:
  2. l’utilisation de la lingette hydro-alcoolique contenue dans la trousse de prélèvement pour nettoyer l’extérieur du tube de recueil salivaire avant son envoi par voie postale par le donneur ;
  3. le traitement thermique des échantillons avant manipulation ou leur manipulation en condition L2 (en encourageant les laboratoires de typage de se doter de PSM2) ;
  4. le respect des conditions de manipulation de matériel potentiellement infectieux par le personnel du laboratoire ;
  5. la suppression de la période de quatorzaine avant manipulation des échantillons salivaires.
  6. La reprise des campagnes ambulatoires de recrutement des volontaires au don de moelle osseuse auprès des étudiants, en respectant les mesures barrières essentielles et les conditions précisées au point 1 pour la manipulation des échantillons salivaires prélevés.

Ce document actualise :

Ce document est actualisé par :

Veuillez patienter quelques instants...