Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique
Haut Conseil de la santé publique

Vous êtes ici :

Sécurisation des dons de produits issus du corps humain vis-à-vis de la dengue dans les Antilles françaises, l’ile de La Réunion et en métropole

Par le présent avis, le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) actualise les mesures de prévention à appliquer aux produits issus du corps humain (PCH) dans un contexte de circulation de la dengue dans les Antilles françaises et sur l’île de La Réunion. Par ailleurs, dans les suites de l’avis du 28 novembre dernier, il définit des critères de mise en route et d’arrêt des mesures de prévention spécifiques appliquées aux PCH, dans les situations épidémiques de dengue dans ces territoires. Au regard de la situation actuelle vis-à-vis de la dengue, les recommandations du HCSP sont les suivantes :

  • lever les mesures de prévention spécifiques dans les Antilles françaises et utiliser le dispositif PSAGE (Programme de surveillance d’alerte et de gestion des épidémies) pour identifier le début et la fin des poussées épidémiques ;
  • maintenir en l’état les mesures spécifiques actuelles (diagnostic du génome viral notamment) sur l’Île de La Réunion et utiliser le dispositif ORSEC (Organisation de la réponse de sécurité civile) pour identifier le début et la fin des poussées épidémiques.

Le Bulletin Quotidien des Alertes de Santé publique France publiera les informations épidémiologiques nécessaires à l’actualisation des mesures appropriées par les Agences concernées (Etablissement Français du Sang, Centre de Transfusion de Santé des Armées et Agence de la Biomédecine).

Par ailleurs, le HCSP confirme pour la saison 2021 les mesures préconisées dans l’avis du 28 novembre 2020 pour la gestion de la dengue autochtone et propose d’aligner la liste des pays pour lesquels les donneurs de PCH font l’objet d’une mesure d’ajournement pour la dengue sur celle publiée régulièrement par l’ECDC (Centre Européen de Contrôle des Maladies infectieuses) ; il en profite pour retirer la Nouvelle-Calédonie des zones à risque pour la dengue.

Ce document actualise :

Lire aussi dans les avis et rapports :

Veuillez patienter quelques instants...