Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique
Haut Conseil de la santé publique

Vous êtes ici :

Messages sanitaires à diffuser en cas d'épisodes de pollution de l'air ambiant

Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) recommande une actualisation des messages sanitaires à diffuser en cas d’épisodes de pollution.

Pour prendre en compte les facteurs de co-exposition, le HCSP recommande de moduler les conditions de déclenchement de la procédure d’alerte lorsque le territoire concerné fait déjà l’objet d’un niveau du plan canicule orange ou rouge, à l’instar des situations de persistance d’un épisode de pollution pour les particules et l’ozone.

Le HCSP recommande l’anticipation des conditions d’accentuation ou de prolongation des épisodes de pollution, le développement d’une information adaptée aux différentes populations et l’évaluation de l’efficacité et de la pertinence des messages, la mise en place d’un numéro vert et le recours élargi à des moyens d’information diversifiés. Le HCSP insiste sur la nécessité d’adapter, voire de reporter les compétitions lors d’épisodes de pollution dépassant les seuils d’alerte.

Le HCSP recommande aussi une meilleure prise en compte des populations exposées grâce aux outils cartographiques, la promotion de partenariats pour améliorer la surveillance et la prévision des niveaux de pollution, ainsi que la coordination et l’ajustement des alertes au niveau local.

Enfin, le HCSP ne recommande pas la diffusion de message préconisant le port de masque FFP1 ou FFP2 en cas de dépassement des seuils.

Ce document actualise :

Lire aussi dans les avis et rapports :

Lire aussi dans la revue adsp :

Veuillez patienter quelques instants...