Une expertise pluridisciplinaire au service de la santé publique
Haut Conseil de la santé publique

Vous êtes ici :

SARS-CoV-2 : donneurs de cellules, tissus et organes

Le HCSP a actualisé son avis du 20 mai 2020 relatif aux mesures de prévention à appliquer aux donneurs de cellules, tissus et organes dans le contexte de pandémie de Covid-19, l’Agence de la biomédecine (ABM) ayant fait part de questions quant aux tests et matrices à utiliser pour la qualification des dons, et au besoin éventuel de qualification malgré un traitement d’inactivation virale.

Après avoir analysé les différentes modalités pour le diagnostic virologique de l’infection à SARS-CoV-2 (types de prélèvements, méthodes de détection, essais cliniques sur tests) et la nécessité de maintenir les greffes afin de répondre aux besoins des receveurs potentiels, le HCSP recommande :

  • Pour les donneurs vivants : maintien d’un test de RT-PCR sur prélèvement naso-pharyngé (et en cas de contre-indication ou opposition catégorique, prélèvement oro-pharyngé réalisé par un tiers), sensibilisation et entraînement des équipes de greffe à la réalisation des prélèvements, pas d’utilisation de sérologie..
  • Pour les donneurs décédés : maintien d’un test de RT-PCR sur prélèvement naso-pharyngé, non recommandation d’autres prélèvements, possibilité de dérogations à la détection du Covid-19 en amont de la greffe en cas d’urgence vitale.
  • Pour les tissus viro-inactivés : les tissus destinés à un traitement par viro-inactivation ne nécessitent pas de pratiquer un test virologique lorsque le procédé de viro-inactivation a fait l’objet d’une validation au regard du risque lié au virus SARS-CoV-2 et d’une autorisation de l’ANSM

Ce document actualise :

Lire aussi dans les avis et rapports :

Lire aussi :

Veuillez patienter quelques instants...